< Retour

La vie du Mouvement

Chers équipiers,  Catherine et Christophe Bernard, nos responsables ERFLS, et le Père Louis de Raynal, nous ont tous invités, depuis le début de leur mandat, et particulièrement il y a maintenant presque un an, à participer au beau projet de création d'écoles d'oraison dans nos secteurs et dans nos paroisses. Suite à cet appel, nous rendons grâce à Dieu pour la dizaine d'écoles qui ont déjà vu le jour cette année, la plupart pendant le Carême, certaines à distance, d'autres en réunion physique ; bon nombre d'autres secteurs se sont mis en route pour proposer cette école l'année prochaine en France métropolitaine, outre-mer et même à l'étranger. En cette année qui vient, le Point Concret d'Effort d'année est l'oraison, et chacun sait combien ce Point Concret d'Effort nous pose problème ! Alors, peut-être souhaitez-vous découvrir ou approfondir votre pratique personnelle de l'oraison, parce que vous ressentez ce désir intérieur d'une plus grande intimité avec le Seigneur, ou peut-être pour vous sentir plus à même de répondre à un appel à lancer une école d'oraison dans votre secteur, ou à participer à son animation.    Comme vous le savez, le Père Caffarel, très conscient de cette difficulté à avancer sans guide sur ce chemin de l'oraison, a consacré une bonne partie de sa vie et beaucoup d'énergie à développer et donner un enseignement sur l'oraison, entre autres lors de sessions dans sa "Maison de prière" de Troussures. Beaucoup d'anciens pourront témoigner de la revitalisation de leur vie de prière apportée par ces sessions. Aujourd'hui, notre proposition est de vous offrir ce cadeau merveilleux d'une retraite fidèlement conforme à celles que donnait le Père Caffarel à Troussures : une session de 6 jours, animée par Elisabeth Saléon-Terras, connue par beaucoup d'entre nous comme ancienne collaboratrice du Père Caffarel. La retraite se déroulera au Foyer Sacerdotal Jean-Paul II, à Ars-sur-Formans, du dimanche 10 octobre 2021 à 17h, au samedi 16 octobre à 17h. Le nombre de places étant limité, n'hésitez pas à vous inscrire rapidement. Pour cela, il vous suffit d’envoyer un mail à accueil@sjmv.netVos conseillers spirituels ont été informés de cette proposition par le Père Louis de Raynal, conseiller spirituel de l'ERFLS, vous pouvez leur en parler pour vous aider à discerner. L'équipe de pilotage des écoles d'oraison :Martine Cousin : END Roquefort 1 ; 06 03 94 83 48 ; martinecousinencadrement@gmail.com ;Robert Jamen : END Lyon B91 ; 06 62 31 37 64 ; robert.jamen@orange.frPatrice et Sylvie Mathé : END Versailles V69 ; 06 33 43 30 68 ; ecoraison78@gmail.comMarie Laure et Yves Patoureaux : END Thonon 5 ; 06 08 32 87 96 ; yves.patoureaux@wanadoo.frPère Louis de Raynal
Que nous dit ce logo ? Il symbolise le thème du rassemblement, le « prendre soin » à l’exemple du Christ, prendre soin de son couple, de l’autre, de soi, de la création. Tout cela à la lumière de la promesse de Sainte Bernadette, au jour de sa mort : "Je n'oublierai personne".Ces deux mains incarnent l'attention, la relation à l'autre, le soutien : conjugal, fraternel, le geste de donner et de recevoir. Cela a d'autant plus de sens pour ce rassemblement/pèlerinage que les équipiers malades et leurs accompagnants sont spécialement invités à participer, avec les couples en responsabilité.Le fond bleu rappelle à la fois l'eau miraculeuse de Lourdes et figure aussi notre planète dans l'optique de l'écologie intégrale promue par notre Pape François dans son Encyclique Laudato Si'. Le souci écologique est bien présent dans la préparation de ce rassemblement.Merci à Adrien Delaboudinière, équipier au Mans, qui a créé ce logo, en coordination avec les équipiers du comité d'organisation Lourdes 2021 : une œuvre collective, qui illustre la force du "faire ensemble" et le fruit des talents de chacun au sein de nos Équipes.
Chers Amis équipiers, Le Pape François a annoncé au mois d'octobre 2019 comme étant « un mois missionnaire extraordinaire, afin d'alimenter l'ardeur de l'activité évangélisatrice de l’Église ad gentes ». Comme nous vous l'avons annoncé dans un courrier fin juin, les Équipes Notre-Dame souhaitent participer à ce mois missionnaire. Aussi nous souhaitons qu'au moins une soirée missionnaire soit organisée dans chaque secteur au sein d'une paroisse en unissant les forces vives des équipes pastorales et autres mouvements présents. Que les équipiers sensibles à cet appel n'hésitent pas à contacter leur curé. Le champ de la moisson, de la mission, n'a pas de limites ! Dans ce cas vous préviendrez votre responsable de secteur pour qu'il ait une vision des soirées, qui seront organisées. Il n'y a pas de limite ni en nombre ni en temps et des soirées pourront naître un peu plus tard dans l'année. Comme promis, pour vous aider, l'équipe responsable vous présente un KIT d'organisation. Il est un outil de proposition et toute liberté est laissée à l'équipe, que vous impulserez. Le KIT comprend : un vademecum pour lancer l'organisation (Word – document 01) (PDF – document 02)un flyer d'invitation (Word modifiable - En couleur ou noir et blanc – document 03)un déroulé de soirée (Word – document 04) (PDF – document 05)un modèle de mot d'accueil (Word – document 06) (PDF – document 07)trois posters de citations (Word – document 08)deux courtes vidéos (2'30 et 4'), l'une sur le devoir de s'asseoir (https://www.youtube.com/watch?v=j_3P828mbgY) et l'autre sur l'oraison et invitation à la prière conjugale (https://www.youtube.com/watch?v=l-th5q7NY9Y)un diaporama sur le pardon et la joie de la miséricorde (pptx – document 09) Nous savons pouvoir compter sur la prière de notre Pape et nous confions cette entreprise à l'Esprit Saint. Avec l'intercession de la Vierge Marie et le soutien indéfectible du Père Caffarel, toutes les initiatives seront belles, chacune à sa façon. Écoutons Sainte Thérèse de Lisieux : « le cœur qui aime travaille avec amour, c'est à dire avec ferveur. Il court, il vole et il ne trouve rien d'impossible ; rien ne l'arrête ». Merci à tous de votre implication pour vendanger dans la vigne du Seigneur ! Soyez assurés de nos prières. L’Équipe Responsable France-Luxembourg-Suisse Retour soirée Mission : - Témoignage et photos soirée Mission : secteur Pyrénées Atlantique (PDF – document 10)
Vous pouvez retrouver les éléments du pèlerinage/rassemblement de Lourdes -> Documentation Equipiers (bouton bleu en haut à droite) -> Lourdes 2021 - Je n'oublierai personne - Prendre soin
L'automne dernier le pape François a ouvert une large consultation sur le thème de la synodalité : « Comment marcher ensemble ». Les Equipes Notre-Dame reconnues comme Mouvement catholique et association de fidèles de droit privé par le Conseil pontifical pour les laïcs, ont été invitées à participer à cette consultation.Supervisée par l’Equipe Responsable Internationale des Équipes Notre-Dame (E.R.I), cette consultation s’est appuyée sur le document préparatoire et le questionnaire de consultation élaborés par le Secrétariat Général du Synode des évêques.Pour notre Super-Région France Luxembourg Suisse des Équipes Notre-Dame, le questionnaire a été soumis à un panel de 130 couples et 5 conseillers spirituels. Les 46 réponses que nous avons reçues ont fait l’objet d’un compte-rendu qui sera prochainement communiqué à l’Equipe Responsable Internationale mais que vous pouvez dès à présent découvrir en cliquant sur le lien "lire le bilan" qui se trouve ci-dessous. Lire le Bilan
extrait de Les mains levées - La prière d’intercession, Editions du Carmel, 1981-1)Prier pour nos frères, saints ou pécheurs, est une manière excellente d'aimer et de faire jouer le dynamisme de la communion des saints.Toute prière vraie est une entrée en communion avec Dieu. Quand nous lui adressons une demande, nous ne le renseignons pas sur nos besoins : il les connaît (Mat 6/8) ; nous ne le fléchissons pas à la bonté afin qu'il intervienne pour nous : il est Amour. Mais en désirant la grâce, nous nous ouvrons à elle. Dieu frappe à notre porte, nous appelle à la prière, et par elle nous ouvrons la porte à la grâce de Dieu. Prier, c'est entrer en communion avec Dieu. Quand nous disons« Notre Père »,nous accueillons la paternité de Dieu et nous devenons ses enfants.Dans l'intercession pour autrui, nous ne pratiquons pas l'espèce de triangulation qu'on s'imagine souvent, où la prière monterait vers Dieu, le renseignant sur nos frères, l'apitoyant sur eux, et où, de son côté, Dieu descendrait vers nos frères et inter­viendrait pour eux. Comme toute prière, l'intercession est une entrée en divine communion, et c'est par communion qu'elle est efficace : ensemble avec Dieu nous devenons cause de salut pour nos frères.Quand un chrétien prie pour autrui, c'est lui d'abord qui est sanctifié par sa prière : il s'ouvre à l'universelle charité salvifique de Dieu et devient avec Dieu principe de sanctification. Le sup­pliant est exaucé dans son propre cœur : il entre en communion avec Dieu et se laisse investir par la bonté infinie. On peut entendre dans ce sens la parole « Demandez et vous recevrez ».Dans la lumière que le Seigneur lui donnait sur le mystère de la communion des saints, Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus a compris qu'il suffit de se livrer soi-même au Seigneur, pour que soient attirés à nous ceux que l’on aime: « Jésus m'a donné un moyen simple d'accomplir ma mission. Il m'a fait comprendre cette parole du Cantique " Attire-moi, nous courrons à l'odeur de vos parfums " (...) Je le comprends, lorsqu'une âme s'est laissée captiver par l'odeur enivrante de vos parfums, elle ne saurait courir seule, toutes les âmes qu'elle aime sont entraînées à sa suite » (M.C., fol 34 r0).Au Christ d'abord il a suffi de demander sa propre glorieuse communion au Père pour devenir source de vie universelle. Au début de la prière sacerdotale Il demande : « Père glorifie ton Fils » ; puis Il motive sa prière par la mission qui lui est confiée de vivifier toute chair (Cf.Jn17/1ss). Alors le Père comble son Christ de sa propre plénitude, et dans le Christ sont comblés ceux qui s'attachent à Lui (Cf. Col2/9ss).C'est ainsi que la souffrance du Christ est salvifique : « A travers la souffrance il a appris la soumission » (nous dirions : l'accueil, l'entrée en totale communion avec le Père), « et Il fut glorifié et devint ainsi cause de salut » pour tous les siens (Cf. Heb5/8ss).La prière pour autrui, la souffrance pour autrui, trouvent leur efficacité dans la communion qui s'établit avec Dieu où, dans le Christ et dans l'Esprit, nous devenons cause de salut pour nos frères. Elles portent du fruit, parce qu'elles nous intègrent dans le dynamisme de la communion des saints.F. X. DurwellStrasbourg                     ✏️ Déposer une intention
Depuis le 1er septembre les journées de rentrée des équipiers et des secteurs se multiplient ; BRAVO ET BONNE REPRISE A TOUS ! Messe, pique-nique, apéritif ou goûter, parfois cette journée cumule l'ensemble pour votre plus grand plaisir ! Aucune ne se ressemble et pourtant toutes ont un point commun : la joie de se retrouver !Comme le secteur Haut de Seine Nord, partagez-nous vos photos de ces belles journées et de ces moments de joies et de partages que vous vivez !Un mail : communication@endfls.fr                                 Et retrouvez nous sur les réseaux sociaux !                                                  Facebook       Instagram 
La rentrée est là, bien présente, avec tout ce qu’elle implique en organisation, sollicitation, administration, et bien d’autres préoccupations qui repoussent très loin l’idée de se mettre en retrait, de prendre un temps privilégié avec Dieu, un temps pour vous, pour votre couple, pour votre foi.Le père Caffarel disait à ce propos : " De temps en temps, notre foi s’affaiblit et c’est par l’effet de la Parole de Dieu qu’elle s’éveille, se fortifie et, de nouveau, acquière vie. C’est dans la retraite qu’il devient possible de nous ouvrir, nous-mêmes, au Souffle de la Parole de Dieu. " (Lettre mensuelle des Equipes Notre-Dame, février 1960).Cette foi qui s’affaiblit, il la compare à une « anémie spirituelle » dans son éditorial de la Lettre d’octobre 1969 🌐. Sans doute savez-vous que l’anémie, dans le domaine médical, est un manque d’hémoglobine, substance qui permet aux globules rouges présents dans le sang de véhiculer l’oxygène à tous les organes du corps. L’anémie spirituelle serait donc la cause d’une foi à bout de souffle, qui manque d’oxygène et nous en serions tous régulièrement touchés. Mais, le père Caffarel a un remède à cela : le « Souffle de la Parole de Dieu » reçu lors de la… retraite ! Non pas celle que l’on obtient après une longue période d’activité professionnelle, mais celle qui va fortifier notre foi en Dieu, la retraite spirituelle, Point Concret d’Effort de notre année 2022-2023. S’ouvrir au « Souffle de la Parole de Dieu » à travers une retraite spirituelle, c’est s’ouvrir au monde car Dieu nous a tout donné, tout dit, tout révélé, tout manifesté. Alors comment faire cette année pour que ce Point Concret d’Effort soit honoré afin que la Parole de Dieu nous vivifie ?Tout comme les multiples rendez-vous pris en ce début d’année, il vous faut également prendre rendez-vous pour cette respiration spirituelle. Il est indiqué dans la mise à jour pratique de 1977 de la Charte des Equipes Notre-Dame qu’il faut « Se remettre chaque année en face du Seigneur pour faire le point au cours d'une retraite d'une durée d'au moins 48 heures, vécue si possible en foyer. ». 48h, sur une année, ce n’est pas grand-chose alors, à vos agendas ! Et surtout ne réfléchissez pas trop car vous risqueriez d’être envahis par de multiples pensées qui pourraient vous arrêter : l’envie de rester tranquille le week-end, la garde des enfants, les sorties du samedi soir, les ballades en famille ou entre amis, votre activité sportive, votre grosse réunion de travail à préparer ou encore la flemme de chercher LA retraite qui vous corresponde le mieux. Mais ces raisons de repousser ou de ne pas faire de retraite sont-elles justes, ou est-ce un mauvais prétexte ? Au commencement, Dieu se mit en retrait : il chôma le septième jour, le bénit et le sanctifia (Gn 2 : 1-3). Prenons exemple en se donnant du temps après tout le travail accompli et avant celui qu’il reste à accomplir car il est important de faire état de toute chose à la lumière de la Parole de Dieu.La question que vous devez alors vous poser après avoir pris date, c’est : de quoi ai-je besoin en ce moment ? De silence, d’enseignement, de partage avec d’autres chrétiens, de conseil, d’une bonne confession, d’un cœur à cœur avec Jésus, de chant méditatif, de louange ou encore de marcher en pèlerinage ?Pour vous aider vous pouvez échanger avec votre conjoint sur vos désirs, vos besoins. Vous pouvez également demander conseil à votre conseiller spirituel sur un lieu qui pourrait vous correspondre.Massabielle, la maison du couple, la maison des équipiers a bien des propositions🌐 qui pourraient répondre à ce que vous recherchez, mais il y a également d’autres lieux🌐 permettant le ressourcement et l’écoute de la Parole de Dieu, d’autres lieux qui sortiront de votre quotidien pour vous permettre d’entrer en intimité silencieuse avec le Seigneur.La retraite spirituelle c’est un temps de richesses sur la profondeur de votre foi alors n’ayez pas peur et lancez-vous !Et lorsqu’elle sera passée, partagez, témoignez, échangez sur ses bienfaits et sur cette foi qui aura grandi en vous.
                                                         1947-2022                         75 ans de la Charte des Equipes Notre-Dame                                                    8 décembre 2022La Charte, outil d’unité et de cheminement vers la sainteté des équipiers, fête cette année ses 75 ans. Elle est la base sur laquelle s’est solidement construit, dans l’après-guerre, notre mouvement qui, depuis, n’a cessé de croître dans le monde entier.             A cette occasion, une messe anniversaire sera célébrée à 20h                               en l'Eglise Saint-Augustin (Paris 8ème).Cette messe réunira l'Equipe Responsable Internationale de notre mouvement (ERI) composée de couples venus des 4 continents, ainsi que l’Equipe Responsable de la Super Région France-Luxembourg-Suisse (ERFLS), sans oublier les équipiers de la Super Région !Elle sera présidée par Mgr Thibault Verny, évêque auxiliaire de Paris.Vous trouverez ci-dessous le dossier de presse.Nous vous attendons nombreux ! Catherine et Christophe BernardCouple Responsable