LA ROCHELLE ET SAINTES

L'actualité du secteur
  • es RS parlent des END sur RCF

    Bonjour à tous vous pouvez retrouver l'intervention des RS sur RCF en podcast  en suivant le lien ci dessous:  https://www.rcf.fr/actualite/mon-eglise-a-des-talents?episode=484241

    bonne écoute à tous

  • intervention Père Vincent Poitau Journée de secteur avril 2024

    Le mariage, chemin vers la sainteté  

          (Père Vincent Poiteau CS du secteur de Limoges)

     

    Le mariage est un entraînement à aimer mais le vrai match sera au ciel.  Cet entraînement va nous permettre de voir les choses qui fonctionnent et celles qui ne marchent pas. Il va nous permettre de mieux apprendre à nous connaître, à connaître nos points forts. Cet apprentissage nous permettra de pouvoir aimer Dieu parfaitement au ciel.

     

    1/ Dieu est capable de tout

    Il ne faut jamais oublier que rien n'est impossible à Dieu. Et l‘ange n'a pas dit ça que à Marie Il le dit à chacun d'entre nous. Donc dans le mariage rien n'est impossible à Dieu. Le grand principe est que ce qu'il nous demande, il nous donne les moyens de l'accomplir.

    Notre capacité à aimer est blessée par le péché originel et donc un jour ou l'autre nous allons où nous avons touché nos limites. Cet état peut nous décevoir, nous mettre en colère car au fond de nous-même, on aimerait bien être tout puissant. On cherche à être très performant. C’est la “toute puissance” qui est derrière. On touche, alors, nos limites pour en face accueillir un amour illimité de la part du Seigneur. Notre amour est limité pour nous donner soif d’un amour illimité. Dans l‘oraison, dans l’adoration nous sommes devant celui qui est pauvre et qui a un amour illimité pour nous. Toute notre vie, on va faire l’aller retour entre nos limites et le cœur illimité de Dieu. C’est cela qui va nous guérir de cette volonté de “toute puissance” qui est en nous. La “Toute Puissance”, elle est en Dieu et il veut nous la donner mais à sa manière. Dieu veut nous DONNER. Et tout notre travail s'est de passer de “désirer prendre” à “désirer recevoir”. Jésus dit à Catherine de Sienne “fait toi capacité je vais me faire torrent”. Il faut mourir à nous -même pour revivre en Lui. 

    Dans l’histoire de la bible il y a plein de moments où tout semble perdu, dans l’exode, l‘exil : comment Dieu continue son œuvre quelque soit les circonstances. on peut e voir dans l’histoire de Joseph et ses 11 frères. Joseph est vendu par ses frères (histoire de jalousie).  Le plan de Dieu va s’appuyer sur cette jalousie extrême pour que Joseph arrive le premier en Égypte et sauve ses frères.  

    C’est l‘histoire de notre vie. Dieu se sert de ce qu’il y a de plus crapuleux chez nous pour en faire une œuvre de salut. La toute puissance de Dieu se réalise par nos actes concrets, humains, à travers notre grande misère, voire notre lâcheté.

    Nous sommes comme un vase. Mais si on ne se rempli pas de Dieu, le fond de notre vase n’est pas attractif!… en tant que “bon chrétien”, on nous a appris à donner mais souvent ce que l’on veut donner ça ne donne plus envie car on gratte le fond mais si on laisse Dieu remplir notre vase on pourra donner aux autres ce qui déborde ( car Dieu ne s'arrête jamais de donner) et là les autres verront que c'est un beau cadeau. C'est un peu notre vie; parfois on a du mal à comprendre que Dieu veut nous remplir, nous combler d'abord ensuite je pourrais peut-être apporter cette bonne nouvelle à l’autre. Dieu veut opérer en nous sa volonté de salut, son dessein d’amour dans le sacerdoce comme dans le mariage. Cette barre pour atteindre la Sainteté peut sembler élevée?  Et plus l'objectif à atteindre est élevé dans le mariage, plus les personnes du couple ont intérêt à s'entraider. A quel niveau ai-je mis la barre dans mon couple ? si la barre est trop haute j'aurais beau faire je n'y arriverai jamais et si elle est trop basse, sainteté risque de rimer avec médiocrité. 

     Il faut un équilibre pour atteindre le sommet de l’amour. Quel est-il pour nous? (il faut la destination pour suivre le GPS!!!). Dans le couple il se peut que nous n’ayons pas le même sommet de l’amour.  Quelle est la sainteté que je voudrais vivre? 

    Beaucoup des écrits de Sainte Thérèse d’Avila tournent autour du désir:

    Aimer c'est désirer Aimer; ce n’est pas réussir à Aimer. C’est comme le pardon! Est ce que je désire pardonner? Si oui, ça nous met en route, Jésus voit notre désir et c’est Dieu qui nous donne la Grâce de pardonner. Donc quel désir de Sainteté ai-je?

     

    2/ Joseph et Marie

     

    L'amour entre deux êtres: depuis le début de l'humanité une fois que l'homme et la femme sont tombés, cet amour entre deux êtres est très compliqué. On peut voir que dans l'Ancien Testament la fidélité est compliquée. Tous les patriarches ont fauté mais ils sont sous l'Ancienne Alliance .

    Marie et Joseph sont les premiers d'un autre type d'amour. Ils entrent dans une nouvelle alliance qui est complétement renouvelée. Marie d'une certaine manière ne voulait pas se marier, elle était promise à Dieu, elle avait donné sa virginité à Dieu. Quand elle accepte le projet de Dieu, elle est complétement revivifiée, elle entre dans un nouveau monde ce qui rend sa relation avec Joseph d’un tout autre ordre. C'est dans ce renouvellement que l'on vit, que l'on cherche à vivre un autre type d'amour que celui marqué par le péché. Marie reçoit et engendre celui qui est la nouvelle alliance. Joseph et Marie vont s'aimer autour de celui qui est la nouvelle alliance : Jésus. Il est source d'un amour infini. il n'a aucun moment de repli sur soi et Marie non plus. Ils sont toujours dans un temps de présence à Dieu. En accueillant Marie dans notre vie, on est renouvelé par la présence de celle qui ne s'est jamais repliée sur elle-même,  celle qui est complétement dans la présence à Dieu et dans le don.

     Parfois dans le couple on ne sait plus où est l'amour. Ça peut aussi être le cas en nous ou en l'autre. On peut même penser que cet amour est parti. Mais Jésus est venu, par sa présence ancrée dans notre humanité, pour que l'homme et la femme sachent qu'il y a toujours une source de renouvellement de notre amour. Dans le Psaume 77, on parle du pain des forts. C’est la manne. c'est le pain que Dieu donnait dans le désert pour que les gens ne meurent pas. Pour nous, c'est l'Eucharistie. Dans ce psaume il y a une phrase: “”car ils n’avaient pas foi en Dieu, ils ne croyaient pas qu’il les sauverait”. Les Hébreux ont erré 40 ans dans le désert car quand ils sont sortis d'Égypte Dieu les a amenés tout de suite à la porte de la terre promise. Comme n'importe quelle armée, ils ont envoyé des espions pour voir ce nouveau monde: un par tribu. Ils sont partis à 12 et les 12 ont passé 40 jours dans le pays donné par Dieu. Ils y ont ramené énormément de choses et tous ont dit que c'était un pays incroyable de lait et de miel et ruisselant: c'était bien la promesse de Dieu! 10 d’entre eux ont dit: “mais… il y a aussi des géants qui vont nous massacrer!!!” Et les deux autres ont dit: “oui mais si Dieu nous a donné ce pays bien sûr que l'on va les battre”. Cependant, le peuple a écouté les 10 ils n'ont pas cru que Dieu les sauverait. Et parce qu'ils n'ont pas cru que Dieu les sauverait, ils ont erré pendant 40 ans dans le désert.

    L'histoire de notre couple c'est pareil!!! Est-ce que l'on est parmi les 10 qui ne croient pas que Dieu peut tout?!!! Parfois on se crée nous-mêmes les problèmes parce qu’on n’a pas assez foi en Dieu. Quand Dieu promet, il tient sa promesse .

    Joseph et Marie ont cru en cette promesse. Ils sont entrés dans cette nouvelle alliance! Et donc nous sommes nous aussi invité à croire que si Dieu nous demande, il nous donnera tout ce qu'il faut pour y arriver. Dieu est capable de tout en nous.

     

    3/  Nos échecs ; s’élever ou s’abaisser

    Comment Dieu répond au mal?  On trouve la réponse dans les écrits de Sainte Faustine:  Dieu répond au mal par Sa miséricorde.

     Jésus était brisé et il le montre aux pèlerins d'Emmaüs en rompant le pain. Pourquoi il disparaît au moment où ils le reconnaissent? Jésus disparaît au regard des pèlerins d'Emmaüs au moment où il rompt le pain parce qu'après il est dans le pain!!! Jésus est dans le pain rompu. si Jésus a été rompu nous aussi nous serons rompus, on sera brisé.

    Psaume 50 qu'est-ce qui plaît le plus à Dieu?  “un cœur brisé et un esprit broyé”

    Le mariage est l'école “d'être brisé et broyé”!!! Le bonheur c'est de consentir à être brisé et broyé!! Pourquoi Jésus nous veut briser et broyer? 

    On passe notre temps à résister à l'amour de Dieu parce que cet amour est pur et nous on ne sait pas ce qu'est l'amour pur. Nous, on est capable que d’amour dilué….  L'amour pur de Dieu nous fait peur.  On passe notre temps à courir après mais quand on se retrouve face à l’Amour pur de Dieu on a peur!!! Et donc on résiste à l’Amour de Dieu. Toute notre vie on est en mode résistance.  Or quand on a le cœur brisé et broyé, là on ne résiste plus et Dieu peut enfin nous prendre dans ses bras en nous disant: ”c'est moi ta puissance d'amour, c'est moi qui t'ai créé et enfin tu acceptes que je te prenne dans mes bras”!. C’est à ce moment là que l‘on se dit: “mourir pour mourir autant que Dieu me prenne dans ses bras!!”!. Et là on arrête de résister à l’Amour de Dieu. C'est pour cela que Dieu permet ses épreuves, ce n'est pas les épreuves qui l’intéressent, ce n'est pas notre misère, c’est notre abandon à Lui. Quand enfin on va se réconcilier Dieu nous prend dans ses bras comme le père l'a fait pour l'enfant prodigue. Et c'est sa joie la plus absolue. 

    Un mystique disait que si on écoutait ce qui se passait juste après l'absolution au moment où Dieu a lavé notre âme on pourrait entendre Dieu tellement l'âme est à ce moment-là est complétement ouverte à la présence de Dieu, à sa miséricorde.

                C'est pour ça que l'amour que vous avez l'un pour l'autre dans lequel vous vous réjouissez et en même temps vous vous blessez c'est le lieu de l'apprentissage de la miséricorde et donc de l'amour parfait de Dieu.  Et donc nos échecs sont des tremplins. Si nous acceptons d'être brisé alors nous pouvons germer en laissant le Christ habiter nos blessures. 

    Que fait Jésus quand il apparaît ressuscité ? 

    Au pied de la croix il n’y avait aucun des apôtres!! cela pour plusieurs raisons: à la fois à cause de la peur mais aussi parce qu'au moment du vendredi saint jamais les puissances du mal n'ont été aussi fortes et puissantes. À Jérusalem ce jour-là personne ne pouvait tenir même pas Pierre. Donc les apôtres ont été traversés comme nous par leur faiblesse. Et quand Jésus apparaît ressuscité, les apôtres ne sont pas très fiers. Jésus ne dit rien mais il leur montre ses mains et ses pieds pour leur montrer que leur trahison. C’est une manière de leur signifier que leur lâcheté l’a transpercé! Cependant les seules paroles qu’il prononce sont: “ la paix soit avec vous”.  Parce qu'il est ressuscité, il a vaincu la lâcheté, la mort ,le péché.  Par sa mort, il est descendu aux enfers puis il est monté au ciel et les apôtres voient quelqu'un qui vient du ciel. Les apôtres voient alors un homme qui ne peut plus mourir. C'est l'homme parfait, l'homme nouveau et c’est ce que nous serons à la fin des temps.

    La condition du chrétien: c'est de vivre d'un amour parfait qui se trouve dans le corps et le cœur de Jésus et c'est ça que nous recevons à chaque Eucharistie. Nous recevons cet homme ressuscité qui nous dit: “laisse-moi te ressusciter. Tes peines d'amour, tes problèmes… Tout cela je l’ai vaincu;  regarde-moi!!” c’est cataclysmique tout est basculé!!! Quand lors de la messe nous disons “Christ est ressuscité “ cela ne change rien dans notre vie. Il faut comprendre que Pâques est d’une puissance infinie!!!

    2 Corinthiens 12: “C'est quand j'accepte d'être faible que je suis fort”.  Il faut être capable d'avouer sa faiblesse. Il faut accepter d’être vulnérable. Cette vulnérabilité est la plus belle chose que nous ayons reçu. Si notre conjoint accepte d'avouer sa faiblesse, on ne peut, peut être que l’en aimer davantage? 

    Comment on arrive à cette vulnérabilité? Comment on arrive à accueillir Dieu? qu’est ce qu’il nous manque la plupart du temps? Quel est celui qui nous permet d'être vulnérable, qui nous permet d'être habité? C'est l'Esprit de Dieu!!  Après avoir dit aux apôtres la paix soit avec vous Jésus a soufflé sur eux. 

    Romains 8 : catéchèse sur l'Esprit Saint ( verset 11 sur la résurrection et verset 26 sur la prière) Nous sommes des êtres de résurrection. (il n’y a pas de dimanche sans vendredi ni de vendredi sans dimanche)

    Le regard de Sainteté que nous posons sur nous,  renvoie celui que j’ai sur mon conjoint. il y a des germes de sainteté dans notre conjoint, c'est peut-être ça qui nous a attiré. Souvent on regarde chez l‘autre ce que nous avons aussi chez nous et c’est l’autre qui nous le révèle. il faut demander cette grâce.

     

    3/ La joie

    Comment fait-on quand on n’a pas “la joie”? comment fait-on pour la retrouver.

    il existe les 9 fruits de ‘l'Esprit Saint:

     

    AmourBonté FoiPaixPatienceHumilitéJoie BienveillanceMaîtrise de soi



     

      Quelqu'un habité par l‘Esprit Saint comme Marie est une personne radieuse, toujours dans la joie, toujours habité par Dieu.

    Le Curé d'Ars disait “si j'étais triste plus de 10 minutes j'irai me confesser”. C'est la présence à Dieu qui fait que cette joie là nous habite. C'est une joie simple, une chose qui nous évite de nous retourner sur nous-même mais qui nous permet plutôt d'être tourné vers l'autre. C’est le fruit d'un cœur en paix. Dans les choses bien, on a un sentiment de paix. La paix et la joie; c'est un peu mélangé. 

    La joie de Jésus, c'est la joie du Père, la joie du créateur, la joie d'une communion qui, un jour, sera parfaite. Là- haut, on sera dans une joie incroyable.  La bonne nouvelle: c'est que lorsque l’on arrivera là haut tout ceux qui font la “tronche” resteront à la porte!!! N'arriverons en haut que ceux qui auront décidé d'aimer parfaitement et de faire la fête. Tous les râleurs resteront à la porte. La tristesse est un sentiment normal mais cultiver cette tristesse est un péché. Il faudra avoir le cœur brûlant pour rentrer dans le royaume de Dieu.  Là-haut, il y a une vraie joie qui nous attend, une vraie joie qui nous attire.  La joie c'est l'amitié que Jésus a avec ses apôtres. En Jean 15-15 Jésus dit: Je ne vous appelle plus serviteur mais amis” . La joie est une grâce!!!  Il faut prendre conscience que le Seigneur m'a déposé à cet endroit pour que je fleurisse. 

     

                La Grâce du mariage:

    Dieu aime une personne à la fois. Nous sommes chacun unique au regard de Dieu. et si nous sommes uniques notre couple aussi est unique.  Chacun d'entre nous a un ADN propre à son couple et c'est ça que le Seigneur renouvelle à chaque moment.  Qu'est-ce qu'il faut pour que le Seigneur renouvelle notre amour?  Le jour de notre mariage nous avons reçu à la Grâce du mariage!   Mais depuis combien d'années n'avons-nous pas demandé cette grâce? Si cela fait longtemps, on peut comprendre que l'on passe par des moments difficiles!!!  Il faut donc chaque matin re-demander la grâce du mariage au Seigneur.  Cette grâce ne demande qu'à couler mais il faut la re-demander.

     

     L'amour a vaincu la mort, notre médiocrité est plongée dans un bain d'or pur. L'alliance de Dieu avec l'homme est éternelle et l'union des époux est l'image de l'union de Christ avec son église, avec l’humanité. Dieu nous donne le moyen de ce qu'il nous demande.  

     

    la question du choix???

     Est-ce que le choix de l'autre a été un choix libre?  la liberté peut être entravée par les sentiments. Est-ce que nous avons été suffisamment préparés?  Dans tous les cas, aujourd'hui nous sommes ensemble sur le même chemin, dans la même “galère” et il faut assumer!!!!  Du coup ce choix de l'autre, c'est maintenant que nous le faisons en re-demandant la grâce du mariage. Il faut comprendre qu'à travers tout ça Dieu nous a voulu là où nous sommes c'est dans ce creuset là qu'il nous a placé et lui s'est engagé pour toujours à être avec nous, pour aimer l'autre et il nous aide à en prendre conscience.  Il me dit que l'on peut regarder à droite à gauche mais que la grâce du mariage il nous la donné pour celui ou celle avec qui nous sommes.  C’est dans ce creuset qu'il nous invite à l'accueillir lui, pour que l'on puisse déployer tout ce qui nous a donné.

               Est-ce que c'est nous qui allons vers Dieu? 

    Ce n'est pas nous qui allons vers Dieu, c'est Dieu qui nous attire à lui et cela change toute une vie.  On passe notre vie à résister à l'Amour de Dieu et le jour où l'on arrête de résister, Dieu peut nous prendre avec lui.

    Sainte Thérèse avait bien compris que Dieu nous attire et nous emmène;  c'est le mouvement de la Grâce et C'est comme cela que nous devenons saints; en laissant Dieu nous emmener là où il veut et nous on consent à suivre ce chemin.  AMEN

     

  • photos jeu du Time's Up
  • photos jeu du Time's Up
  • photos jeu des puzzles
  • photos jeu des puzzles
  • photos jeu des puzzles
  • Jeu des Puzzles
  • jeu photo: l'envers du décors de votre mariage: qui aura la meilleure photo des mariés?
  • jeu photo: l'envers du décors de votre mariage: qui aura la meilleure photo des mariés?
  • jeu photo: 'envers du décors de votre mariage: qui aura la meilleure photo des mariés?
  • jeu photo: on modernise "La Cène"
  • jeu photo: on modernise "La Cène"
  • jeu photo: on modernise "La Cène"
  • jeu photo: on modernise "La Cène"
  • jeu photo La prière familiale en live
  • jeu photo La prière familiale en live
  • jeu photo La prière familiale en live
  • jeu photo La prière familiale en live
  • jeu photo un bon DSA VS un "mauvais" DSA
  • jeu photo un bon DSA VS un "mauvais" DSA
  • jeu photo un bon DSA VS un "mauvais" DSA
  • jeu photo un bon DSA VS un "mauvais" DSA
  • Journée de secteur

    C'est sous une très belle journée ensoleillée que nous nous sommes réunis au lycée Fenelon sur la Rochelle le samedi 13 avril 2024. Le thème de la journée était : "la Sainteté dans le mariage". 

    Nous avons eu la joie d'accueillir le Père Vincent Poitau ( CS du secteur de Limoges) qui nous a fait une intervention de qualité que vous trouverez dans le prochain article.

    L'après midi s'est déroulé autour de jeux en équipe:  - un cherche et trouve des couples du secteur le jour de leur mariage ( photo en pièce jointe)

                                                                                                        - un Time's up sur la bible

                                                                                                        - des puzzles sur les saints

                                                                                                         -  des mise en scène photo (Vous trouverez en pièce jointe les photos)

  • Journée de rentrée

    La journée de rentrée de notre secteur aura lieu le dimanche 24 septembre à la maison diocésaine à Saintes. de 11H30 à 17H et se terminera par la messe dominicale à 15H30. Nous aurons la joie d'accueillir les enfants. 

  • Prière des Equipiers
  • Photo de groupe de notre retraite de secteur (22/23 avril)
  • Retour en image (2) sur la retraite de secteur
  • Retour en image (1) sur la retraite de secteur
  • Devoir de s'asseoir - Retraite de secteur 22/23 avril 2023

    DSA

    Exhortation apostolique Amoris Laetita

    321.

    « Les époux chrétiens sont l’un pour l’autre, pour leurs enfants et les autres membres de leur famille, les coopérateurs de la grâce et les témoins de la foi ». 1 Dieu les appelle à procréer et à protéger. C’est pourquoi la famille « est depuis toujours l’hôpital’’ le plus proche ».2 Prenons soin les uns des autres, soutenons-nous et encourageons-nous les uns les autres, et vivons tout cela comme faisant partie de notre spiritualité familiale. La vie en couple est une participation à l’oeuvre féconde de Dieu, et chacun est pour l’autre une provocation permanente de l’Esprit. L’amour de Dieu trouve « une expression significative dans l’alliance nuptiale réalisée entre l’homme et la femme ».3 Ainsi, les deux sont entre eux reflets de l’amour divin qui console par la parole, le regard, l’aide, la caresse, par l’étreinte. Voilà pourquoi « vouloir fonder une famille, c’est se décider à faire partie du rêve de Dieu, choisir de rêver avec lui, vouloir construire avec lui, se joindre à lui dans cette épopée de la construction d’un monde où personne ne se sentira seul ». 4

    « Soyez ministres de votre sacrement non seulement le jour de de la célébration de votre mariage mais encore chaque jour, de façon différente » Père Henri Caffarel l’Anneau d’Or, le mariage, ce grand sacrement n° spécial 111-112 Mai- août 1963

    1) Est-ce que j’attends le moment de la prière conjugale comme un temps privilégié de rencontre avec mon conjoint ?

    2) Est-ce que notre dialogue est devenu un temps de mise en commun des aspects logistique familiale, ou un temps d’actualisation profonde de notre projet de vie ?

    3) Le créateur vous a donné vie, mais chacun de vous n’est pas « terminé ». il a confié à votre conjoint le soin de vous « parfaire ».

    En quoi m’aides-tu, toi mon conjoint, à être plus moi-même en ce qu’il y a de meilleur , de plus essentiel ?

  • Intervention du père Thibault Bruère - Retraite de secteur 22 et 23 avril 2023

    Le couple chrétien fervent rénovateur de la famille et de la société

    I) Le Temps pascal :

    C’est un temps de joie, de fête, de grâce.

    C’est un temps de la renaissance de la nature, d’éloignement de la pandémie, de possibilités de témoigner de la résurrection.

    Mais quelles sont les difficultés de ce temps ? : comment allons-nous relayer l’annonce de la résurrection dans notre propre existence ? Témoigner de notre Foi en la Résurrection ?

    Le temps du carême peut apparaître plus simple que le temps Pascal au final. Les objectifs sont clairs : confessions, prières ferventes, Miséricorde du Seigneur...

    Le temps Pascal c’est Savoir accueillir la joie au milieu du quotidien de nos existences, la Résurrection en relation avec notre Réaité.

    Relayez, accueillir, concrétiser : comment la place du couple va s’articuler dans ce jeu ?

    Accueillir le regard que Dieu pose sur le monde : regard que l’on est invité à poser nous aussi sur le monde.

    II) Deux phrases importante dans le texte des pèlerins d'Emmaüs :

    Jésus rencontre deux personnes qui cheminent, comme nous cheminons en couple

    La paix soit avec vous :

    Si la paix nous est donnée de la part du Seigneur à chaque fois qu’il apparaît, ou presque, c’est que cette paix NOUS manque.

    Si Dieu nous donne quelque chose c’est que cette chose fait défaut.

    Au coeur du temps Pascal les apôtres sont inquiets, terrifiés... Sans rien attendre en retour, le Seigneur donne cette paix.

    Le Seigneur nous donne/ donne aux deux pèlerins, la possibilité de goûter à cette paix, il est la Paix, il est celui qui affermit nos coeurs, qui soutient notre espérance, qui nourrit notre âme.

    Où en suis-je dans ma vie personnelle, où en sommes-nous dans notre vie conjugale, de cette paix que nous avons à bâtir, ensemble, dans nos relations l’un avec l’autre, au sein de notre famille, alors même que cette paix nous est donnée ?

    Elle n’est pas à acquérir, elle est à faire vivre telle que nous la recevons.

    De quoi discutez-vous en marchant ?

    Cette question posée par Jésus aux marcheurs signifie que le Seigneur s’intéresse profondément à nos préoccupations, à ce qui fait notre histoire, à ce qui fait nos préoccupations, a ce qui fait nos difficultés. Et que donc s’il s’y intéresse, cela veut dire que nous pouvons répondre à cette question, nous pouvons lui présenter ce qui fait la lourdeur de nos existences, ou ce qui en fait la légèreté, ce qui en fait la joie, le quotidien.

    La pédagogie divine, c’est de s'intéresser profondément et de nous rejoindre au coeur de à notre histoire (notre histoire collective, notre histoire en société, l’histoire de notre Église, l’histoire conjugale, l’histoire familiale, l’histoire personnelle). C’est fondamental et ça rejoint le mystère profond de l’incarnation que nous avons célébré

    il y a quelques mois. La fête de Noël n’est jamais éloignée de la fête de Pâques. Si Dieu entre dans l’histoire, si Dieu entre dans le monde c’est bien pour manifester que c’est au coeur de cette histoire qu’il peut se révéler et la rejoindre dans ce qu’elle vit de beau de grand de difficile de douloureux. Ça c’est le regard que Dieu pose sur le monde et ce regard est à accueillir tout simplement comme quelque chose de l’ordre de la pédagogie Divine. Si nous voulons nous même être témoins, « ferment rénovateur de la famille et de la société », nous devons être de ceux qui manifestent la Paix et sont capables de s’intéresser à l’histoire des personnes pas pour engager une conversation sans conséquences mais parce que l’on sent que le Seigneur va se révéler au coeur de l’histoire de chacune, de chacun ou du couple naissant. C’est vraiment dans ce regard que Dieu pose sur le monde que nous sommes attendu pour que notre témoignage de l’évangile soit le plus ajusté possible, le plus perspicace possible. Il est donc important de prendre comme cap la pédagogie Divine qui est d’ entrer profondément dans l’histoire des Hommes comme lui l’a fait durant les 30 années de son ministère caché pour en embrasser toutes ses facettes à part le pêché. C’est cette posture que nous devons avoir dans les équipes pastorales, de préparation au mariage, des obsèques, du baptême...

    III) Qu’observons nous, comment voyons-nous les choses une fois que nous avons adopté le regard de Dieu ?

    La résurrection n’est pas une nouvelle page qui efface tout ce qui s’est passé avant.

    Elle se manifeste au coeur de ce qui a été vécu par le Christ, par sa Passion, et par sa croix. Il nous faut partir d’une réalité qui prend au sérieux les stigmates, la souffrance et la Passion. Qu’est-ce que nous n’avons pas voulu voir chez l’autre ou dans notre couple jusqu’à présent, dont nous n’avons pas voulu parler et qui est pourtant appelé à être l’objet de la résurrection ? Si nous ne désignons pas en nous ce qui est mort ou ce qui est malade, cela empêche la puissance de la résurrection.

    Même questionnement à se poser dans notre Église marquée par les difficultés, les manques de Foi, les contre-témoignages, les attaques. Comment ne pas le regarder avec le regard que porte Dieu sur le monde ? Ce regard qui met en lumière, ce regard capable de dire les choses. Le même questionnement s’applique pour le regard porté sur le monde en général : la médecine, les techniques, la guerre...

    Il faut être capable de proposer un dispositif suffisant pour témoigner dans le monde de la Bonne Nouvelle malgré notre lot qui est de voir le nombre de prêtres diminuer. Le renouveau est là, léger, discret, mais il est là.

    Comment nous, en couple, portons-nous ce regard, cette pédagogie de Dieu sur notre famille, notre église, notre société et notre planète ? Etre chrétien dans le monde c’est aller à contre-courant de la société sans se positionner comme une citadelle assiégée, mais plutôt en regardant la société d’une autre façon. Être capable de regarder les stigmates du monde en sachant voir par-delà les signes de la résurrection que le Seigneur veut bien donner et administrer au monde.

    Être un « couple ferment rénovateur » si on garde à la fois notre liberté critique, tout en examinant les situations avec le regard de Dieu.

    La capacité d’agir dans cette réalité complexe d’aujourd’hui :

    L’effort de la famille chrétienne qui agit sur le monde : il ne s’agit pas seulement d’être spectateur avec le regard de Dieu, il s’agit d’être acteur, d’aller annoncer : “va dire à mes frères” .C’est allier notre propre volonté et l’accueil de la Grâce.

    La messe est comme une convocation telle que l'ont reçu les pèlerins d'Emmaüs sur le chemin, pour ensuite aller annoncer, porte la bonne nouvelle reçue, le trésor de la parole de Dieu, de la fraction du pain. C’est la capacité d’être en communion l'un avec les autres / de travailler à l’unité.

    Point concret d’effort :

    Qu’est ce que Le Seigneur nous demande au milieu de nos difficultés et de nos joies. Les Points concrets d’efforts nous révèlent les grâces obtenues dans ces moments inscrits dans la relations de Dieu. Comment je vois l’oeuvre de Dieu dans ces temps. Il nous permette de mettre en lumière nos fragilités et l’oeuvre de la grâce de Dieu au coeur de ces fragilités et surtout ils ne sont pas un moyen de juger nos difficultés. On ne doit pas être notre Juge. ILes Points concrets d’Efforts sont des moyens d’avancer dans notre vie quotidienne et La vie c’est : « je marche, je tombe, je me relève, je marche je tombe je me relève... » et tout cela sous le regard miséricordieux du Seigneur. C’est ça être ferment rénovateur, et rechercher la sainteté.

  • Journée de rentrée du secteur

    En cette belle journée de septembre,  une partie du secteur Saintes la Rochelle s'est réunie à Royan dans le but de démarrer l'année dans la prière et la convivialité. 

    A cette occasion, les équipiers se sont retrouvés pour vivre la messe dominicale à la cathédrale Notre Dame de Royan. A l'issu de la célébration, Marie et Vincent Mancel ont pris la parole pour présenter rapidement les END et leurs mouvements amis aux paroissiens. 

    Les autres couples de l'équipe de secteur se sont positionné aux différentes sorties de la cathédrale pour distribuer aux couples intéressés des sachets contenant les informations sur le mouvement et les meilleurs moyens pour contacter un membre de l'équipe par la suite. 

    Le secteur s'est ensuite réunis à la salle du Parc, pour un temps convivial. Apéritif, annonces et transmissions de dates à ne pas manquer, et présentations de nouveaux venus et de l'équipe de secteur. 

    Un repas mis en commun à ensuite permis à chacun de se retrouver après la coupure estivale et de rencontrer de nouveaux visages ! 

    L'année 2022-2023 est lancée pour le secteur, dans la Joie !

  • Journée de secteur du 18 juin 2022

    Samedi 18 juin 2022 - Journée de secteur des équipes Notre Dame, secteur la Rochelle Saintes. 

    En cette journée du 18 juin, de nombreux équipiers du secteur se sont donnés rendez-vous à la maison diocésaine de Saintes. 

    En début de journée, après un café d’accueil, les enfants ont été confiés aux sœurs pour vivre des temps de prière, de jeux et de découvertes adaptés à leurs âges. Les équipiers se sont retrouvés dans la salle de conférence, pour un temps de prière et la suite du programme : temps conviviaux, prières, présentation de l’équipe de secteur et informations du mouvement, des outils, du site, et des « mouvements amis » au travers d’un quizz. 

    Ainsi, chaque couple en responsabilité dans l’équipe de secteur a pu clarifier et présenter notamment l’accès à l’espace équipier sur le site des END, la gestion du budget du secteur et l’animation. 

    Puis les équipiers ont également eu la chance d’entendre l’enseignement du frère Guillaume Petit (O.P.), du couvent des Dominicains de Bordeaux, venu nous parler de l’Oraison (cf ci-dessous). 

    A la suite de l’intervention, un repas convivial à été partagé, occasion de célébrer aussi les anniversaires de mariage et de prier pour les membres d’équipes rentrés à la maison du Père. 

    L'après-midi, les équipiers se sont de nouveau réunis pour échanger sous forme d’un jeu, sur leurs attentes au sein du mouvement. Ces temps très riches ont permis de mieux cerner les missions de chacun et de préparer la suite de l’année. 

    La journée s’est clôturée par la messe célébrée par le père Julien Fleury. 

    Des intentions de prière anonymes ont été transmises aux intercesseurs à la Glacière.

    Intervention du père Guillaume Petit (OP) 

    Oraison : inspiration vie du carmel / Ste Thérèse. 

    Prendre un temps de prière devant le Saint Sacrement c’est facile, on est dans l’ambiance, portée par la présence réelle… Le défi c'est s’engager à prier 10 minutes chaque jour. 

    Donner, raviver, entretenir le goût de l’oraison = prière personnelle silencieuse

    Mariage = prière en couple, en famille + vie sacramentelle + sacrement de la réconciliation + prière personnelle et silencieuse.

    Le couple repose sur l’échange du consentement, la vie de famille et de couple repose aussi sur le socle de la prière personnelle.

    L’alliance dans le couple est liée avec l’alliance intime de la relation de chacun des deux membres du couple avec son Seigneur.

    Il faut prier, il faut entrer dans cette immense aventure qui saisit une vie toute entière : l’Oraison.

    Sainte Thérèse de l’enfant Jésus disait : “Pour moi la prière est un élan du coeur, un simple regard jeté vers le ciel, un cri de reconnaissance et d’amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie” (Histoire d’une âme).

    L’oraison est d’abord et essentiellement le dialogue de l’âme qui se tourne vers Dieu, écoute, se laisse façonner, construire, impressionner par la présence de Dieu.

    Effet en nous de la grâce de Dieu, du fond de notre cœur il nous appelle et se tient là.

    L’initiative de la prière vient d’abord de Dieu, avant d’être une activité humaine c’est une réponse à un don que Dieu nous fait. Le Seigneur désir que nous soyons des hommes et des femmes de prière, que la prière soit la respiration continuelle de notre coeur.

    “ Priez sans cesse”, 1 thessaloniciens 5-16

    Pour entrer dans cette respiration permanente de la prière, il faut prendre ce temps de prière personnelle et silencieuse. 

    Tant que tu n’auras pas donné 1% de ta journée au Christ, rien ne sera en place. 1% c’est 14 minutes et 24 secondes, 1 petit quart d’heure pour Dieu. 

    Apprendre l’art de la prière. 

    Jésus lui-même, à pris des temps longs, solitaires, nocturnes pour prier. S’il le fait c'est pour nous manifester à nous que nous avons besoin de temps quotidiens et réguliers de prière.

    Ce don de la prière nous entraîne dans une aventure intérieure.

    Dans le Catéchisme de l'Église catholique, n° 2563 : “la prière jaillit du cœur. Le cœur est la demeure où Jésus habite, où Jésus descend. Seul l’esprit de Dieu peut le sonder.”

    Ce cœur profond est le lieu de la décision, de la vérité. Choix de la vie ou de la mort. Lieu de la rencontre. Cœur profond lieu de l’alliance. C’est là que la grâce est donnée, à cet endroit et au moment de la prière personnelle. Descendre en soi pour puiser au cœur profond la grâce du mariage reçue. 

    St Jean de la croix, docteur de l'église, parle du centre profond de l'âme. Présence même de la trinité en nous, dans ce cœur profond. Présence de grâce. Quel que soit l’état de notre âme, Dieu est présent. En nous, au plus intime de nous même, un lieu pur, non contaminé par le péché, Dieu s’y est engouffré au moment du baptême. 

    Ce lieu très pur en nous.  L’Oraison nous apprend à descendre peu à peu, jusqu’à ce lieu très pur que même discorde, péché, jalousie, journée ratée, ne peut altérer. 

    C’est un oasis intérieur.

    Oraison = descente en nous même, au plus profond de nous même pour rencontrer un plus grand que nous même.

    Le plus grand enjeu : apprendre à écouter.

    Certitude en allant en Oraison : Dieu me voit venir à lui et sait déjà tout ce dont j’ai besoin.

    Dieu est heureux même s’il sait déjà, heureux d’entendre nos intentions de prière et tout ce qui nous habite. 

    Pensez à l’épisode nocturne du jeune Samuel et du vieux Elie : « Parle Seigneur, ton serviteur écoute ». Ou encore aux premiers mots de la prière du matin : « Seigneur ouvre mes lèvres et ma bouche publiera ta louange ». Juste équilibre entre parler et écouter Dieu.

    Ecouter Dieu invite à entrer dans la paix du coeur.

    La marque de l’Oraison, c’est l’écoute. Si nous ne sommes pas en paix, nous ne sommes pas en Dieu. Nous avons des difficultés mais nous ne la considérons pas de la bonne manière. 

    L’oraison silencieuse finira par nous permettre de regarder le monde par le haut. Faisant la volonté de Dieu, j’en viens à faire ce que Dieu veut au milieu des hommes.

    L’apprentissage de l’écoute ne viens pas nous couper du monde extérieur.

    Si par exemple Dieu vous donne un devoir d’état, Dieu ne vous en détournera pas, au contraire il vous aidera à vivre ce devoir en le regardant d’en haut.

    Si le Seigneur ne bâtit la maison c’est en vain que les maçons travaillent.

    L’Oraison, école d’écoute, nous permet de vivre profondément et intensément ce que nous avons à vivre et en même temps c’est un temps de plongée en soi, ou Dieu prend le contrôle.

    Comment apprendre à écouter : 

    1. Faire silence : silence extérieur (téléphone), se débarrasser de tout ce qui nous relie à l’extérieur, parce que c’est Dieu notre Seigneur qui doit avoir toute notre attention.
    2. Prendre la bonne posture : confortable pour ne pas être gênante, qui ne suscite pas l’endormissement.
    3. Faire droit à la présence de Dieu : Dieu est là, toujours là, acte de foi “ Seigneur je sais que tu es là” 

    Très vite on découvre deux étages en nous : l’étage du haut c’est l’imagination. Le vélo intérieur se met en route, à toute vitesse. On se fait des films, des histoires, l’imagination se déchaîne. C’est “ la vieille mégère du 1er étage”. Il ne sert à rien de lutter contre elle. L’Oraison, c’est du judo. A l’instant même où l'on se sent en flagrant délit d’imagination, dire “ Mon seigneur je reviens vers toi, tu sais que je lutte mais je reviens vers toi”.

    L’enjeu est de descendre à l’étage d’en dessous. Apprentissage où nous cherchons tout les outils possibles pour tourner notre intelligence vers Dieu sans se frustrer des dérapages de la folle du premier étage (l’imagination). Dimension de combat, marqué par le pêché. Le voisin du dessous, le diable, ne veut pas qu’on soit là. Il cherche toutes les excuses pour nous tirer hors de la prière. Combat pour se laisser réunifier sous le regard de Dieu en mettant en œuvre toutes les ressources de notre personne avec une grande docilité.

    Dieu veut authentiquement notre bien, il ne cherche pas à se moquer de nous dans nos difficultés. Ce qui nous empêche d’accéder à ce bien voulu par Dieu c’est les images que nous avons de ce Dieu : méchant, qui va me punir, me faire peur. Dieu me veut dans le silence, dans la paix. Il se donne à nous. Sur ce chemin de l’Oraison nous avons besoin d’être accompagnés (prêtre, religieux, religieuse…).

    Nous sommes aveugles et le simple fait d’en parler avec un accompagnateur formé, en qui nous avons confiance, permet de faire la lumière et d’y voir plus clair. Le seul fait de se faire aider pour voir la lumière fait fuir le démon.

    En haut (l’imagination), ça se déchaîne, au dernier sous sol le Démon bat en retraite, effrayé par la lumière et au niveau du coeur c’est pur, profond, intense.

    C’est à ce moment-là que le Seigneur prend la main, quand il le juge bon. Celui qui prie devient de plus en plus passif, Dieu pose sa main, fait ce travail de plus en plus profond, ce chemin vient nous purifier. Tout ce qui n’est pas ajusté à Dieu est écarté pour être rendu disponible.

    L’un des grands obstacles pour notre plongée en nous même, c’est que nous sommes trop plein de nous même. Nous voulons prier pour avoir un  retour sur investissement. 

    Au début de notre prière, le Seigneur nous envoie des signes légers. Et quand nous arrivons à plonger un peu, Dieu nous demande de nous abandonner entièrement, “en enlevant les petites roulettes de la bicyclette”.

    “Chers jeunes n’ayez pas peur de tout donner au christ, vous ne perdrez rien, il vous donnera tout”, Benoît XVI.

    La spiritualité conjugale devient prophétique quand chacun prie, seul et à deux. Plongez-en Oraison, mettez le feu à vos équipes Notre Dame. 

    Si vous voulez authentiquement être des membres fidèles au père Caffarel, priez, priez, priez. Faites vous accompagner, prenez ce petit quart d’heure par jour d’union intime avec Jésus. 

     

  • Rencontre des Conseillers Spirituels 08/01/22

    Autour d'un temps convivial, les nouveaux responsable du secteur ont pu recevoir les conseillers spirituels de quelques équipiers, ainsi que Monseigneur Colomb. Cela a notamment permis de pouvoir faire plus ample connaissance, se renseigner sur les éléments existant sur le secteur, et partager ensemble de l'impact des Equipes Notre Dame sur le Diocèse de La Rochelle & Saintes. 

    Dans la suite du rassemblement de Lourdes, l'objectif était également de présenter les 3 mouvements amis, afin de pouvoir proposer un élargissement du mouvements au sein du Diocèse.

    Après avoir répondu favorablement, les Conseillers Spirituels ont proposé à l'équipe de secteur de se joindre à eux au cours des réunions de doyenné, afin de pouvoir communiquer sur cela.  Chacune sera l'occasion de distribuer aux prêtres, diacres et responsables de la préparation au mariage présents une pochette avec flyers et une fiche résumant les spécificités des END et des 3 mouvements amis, avec les personnes “point de contact”

    Cela s'inscrit dans la demande du pape aux END en 2015 puis 2018 de proposer une aide afin que les couples ayant un parcours différent (vivant en union libre, divorcés...) puissent aussi trouver leur place dans l'église ainsi qu'un cheminement spirituel.

  • [COMMUNICATION] Les END, les "Mouvements Amis" et le Diocèse de Charente Maritime

    Dans la continuité du mail de l’équipe nationale du 11 mars, nous vous présentons notre projet relatif à une action de communication afin de promouvoir les actions des Équipes Notre Dame & mouvements amis. Et nous avons besoin de vous !

    POURQUOI ?

    • Demande du pape aux END afin d’avoir une ouverture aux couples ayant un parcours différent
    • Promotion et accompagnement des « mouvement amis »
    • Évolution des modèles de couples et de famille telle que nous le vivons
    • Sensibilisation de certains d'entre vous
    • Nombre d'équipiers en baisse sur le secteur

    Qui sont les mouvements amis ?

    1. TANDEM Couple

    Pour les jeunes couples, mariés ou non

    20 rencontres sur 2 ans, éventuellement autour d’un repas, en équipe de 3 à 5 couples avec un « couple aîné » et éventuellement un accompagnateur spirituel (prêtre ou diacre).

    1 thème mensuel s’appuyant sur un livret. Propose un chemin de prière. En équipe autonome.

    https://equipestandem.org/

    2. Parcours Ensemble

    Pour les couples ayant une expérience certaine de vie commune, mariés ou non

    10 rencontres sur 1 an, éventuellement autour d’un repas, en équipe de 3 à 5 couples avec un couple chrétien engagé.

    1 thème mensuel s’appuyant sur le site internet, avec vidéo de présentation du thème. Préparation personnelle et en couple, avec relecture de vie.

    https://parcoursensemble.org/

    3. Équipes RELIANCE

    Pour les couples de chrétiens vivant une nouvelle union après un divorce

    C’est une démarche de spiritualité autonome qui s’inscrit dans le temps au sein de l’Eglise catholique, en lien avec les Equipes Notre Dame.

    1 rencontre mensuelle, éventuellement autour d’un repas, en équipe de 3 à 5 couples avec un conseiller spirituel (prêtre ou diacre) et, pour la première année, un couple pilote des END.1 thème annuel.

    https://www.equipes-reliance.com/

    Nos actions en cours

     Un point sur l'ensemble des propositions d'accompagnement pour les couples a été fait auprès des responsables du diocèse (Monseigneur COLOMB, pastorale familiale, coordonnateurs de la préparation au mariage...) afin de s'assurer de la pertinence de cette action dans tous les doyennés du secteur au regard de l'existant local.

    NB : En Charente maritime, cela vient en complément (et pas à la place de) de l’existant (parcours alpha couples localisés surtout sur La Rochelle, propositions par le chemin neuf sur Sablonceaux...)

    8 janvier 2022

    Rencontre des Conseillers spirituels, avec la présence de Monseigneur COLOMB

    Lancement des présentations dans chacun des 7 doyennés du secteur

    De mars à juin 2022

    Participation d’un couple de l’équipe de secteur aux réunions de doyenné

    Remise de documentation sur les END et les 3 mouvements amis

    Identification des personnes « point contact ».

    NB : en concertation avec le diocèse et les responsables END des équipes isolés, une information aura également lieu avec le doyenné de Saint-Pierre et Micquelon !

    NOUS AVONS BESOIN DE VOUS !

    1° PRIONS

    Nous vous confions cette intention de prière, pour que les couples susceptibles de s'épanouir grâce à l'un de ces mouvements reçoivent cette information et s'ouvrent favorablement à l'appel de l'Esprit Saint.

     

    2° COMMUNIQUONS

    Vous pouvez relayer cette proposition du mouvement des END ou de l'un des 3 “mouvements amis” aux couples que vous côtoyez à tous les niveaux et pas seulement au niveau de votre paroisse, cela en fonction de leur profil.

    N'hésitez pas à le proposer sans attendre que les couples se manifestent à vous ! La plupart du temps, ce sera bien votre proposition qui pourra les amener à réfléchir à la pertinence et au besoin d'un tel engagement.

    Personnes « Points contacts »

    Equipe Notre Dame

    Sud 17 : Violaine et Christophe CHAPPOTTEAU

    Nord 17 : Catherine et Eric PERDRIAU

    Mouvements amis

    Vers nous, de préférence par mail (sinon par téléphone).

    NB : Attention : concernant les “mouvements amis”, étant donné qu'il peut y avoir un laps de temps certain avant d’avoir suffisamment de couples pour créer une équipe, il nous paraît important de prévenir les couples intéressés qu'ils n'auront peut-être pas d'équipe de suite !

     

    3° REFLECHISSONS

    Des équipes seront complétées, mais de nouvelles équipes pourraient voir le jour prochainement. Pour chacun des mouvements, un accompagnement par un couple et/ou un conseiller spirituel est nécessaire. Et cela ne peut se faire sans vous ! En fonction des besoins, nous vous invitons à réfléchir dès à présent à ce service d’accompagnement.

     

    En vous remerciant de votre attention et de vos prières,

    Fraternellement,

    Marie et Vincent MANCEL

    responsables du secteur de La Rochelle et Saintes

    mancelvincent@wanadoo.fr

    06 36 86 91 29

     

  • Vie du secteur : Nouveaux couples dans le secteur et décès
    Nous avons la joie d'accueillir 9 nouveaux couples dans le secteur depuis le 7 septembre !

    Edouard et Aude  Perrier rejoignent La Rochelle 12 
    Alban et Donatienne de Larrard rejoignent La Rochelle 12 
    Fabienne et  François  Jacquin rejoignent La Rochelle 11 
    Charlotte et Thomas  Roux rejoignent La Rochelle 8
    Marie Hélène et Daniel  Fourtié rejoignent Saintes 5
    Jean Claude et Maryse Rodrigues rejoignent Royan 2
    Mathieu et Anne   Tercinier rejoignent Saintes 10   

    Parmis eux, 2 couples sont en revanches en attente d'intégrer des équipes:
    Henri François et Sandrine Petetin  
    Claire et Mathieu Lopin

    Enfin, le père à rappelé à lui 3 équipiers, que nos prières les portent vers le ciel et apaisent le coeur de leurs proches.

    Josette Dugleux 
    Marie Bernadette Rullaud
    Père Edouard Guillemot
  • Nos chefs de secteur parlent de nous sur RCF !!! A écouter sans modération !

    Une Équipe Notre-Dame, c'est quoi ?
    C'est la réunion de 4 à 6 couples qui se rencontrent au rythme d'une fois par mois pour partager un repas, pour échanger sur leur vie au quotidien, ce qu'ils veulent bien en dire; et ensuite, faire un point, en équipe, sur les objectifs qu'ils se sont fixés et la vie spirituelle qu'ils ont pu avoir durant le mois : les temps de prière, de dialogue conjugal, les évènements qu'ils ont pu vivre. C'est très fraternel, et c'est une manière d'avancer dans sa vie de couple et dans sa vie spirituelle. Avec, bien sûr, un temps de prière important pendant la vie de l'équipe.

    On clique sur le lien là ci-dessous pour plus de détails et un beau témoignage ;-)

    https://rcf.fr/actualite/actualite-religieuse/les-equipes-notre-dame
  • 2018 – 2019 : c’est parti !

    Ce 16 septembre dernier a eu lieu à Surgères la rentrée des END de notre secteur. Environ 80 équipiers (couples et conseillers spirituels, anciens et nouveaux) se sont retrouvés pour une journée toute en convivialité. Après une eucharistie très joyeuse et priante, nous avons partagé un apéritif sur le parvis de l’église avec les paroissiens afin de faire connaitre le mouvement. Le soleil était de la partie, l’église et son environnement superbes : une sortie de messe comme on les aime !

    Nous avons poursuivi notre journée chez Christian et Marie-Clotilde d’Ambrière par un pique nique partagé copieux – décidemment, le miracle des 5 pains et 2 poissons est toujours d’actualité !... qui nous a permis de se retrouver, faire connaissance avec les couples qui rejoignent le secteur ou qui se questionnent, partager les nouvelles des uns et des autres. Après avoir fêté les anniversaires de mariage, nous avons remercié les Guillet pour les 3 ans de dévouement pour les END en tant que responsables de secteur et nous avons accueilli les Courtois qui prennent la relève.

    Eric et Catherine Perdriau et Marie-Hélène et Alain Guillet nous ont fait vivre un petit bout du rassemblement international de Fatima en nous racontant des anecdotes tant matérielles que spirituelles de ce qui s’est vécu. Nous vous invitons fortement à faire un tour sur le site du rassemblement qui est toujours en ligne ! A la suite de ces témoignages, les couples ont pris un petit temps afin d’échanger autour du point concret d’effort de l’année, le devoir de s’asseoir.

    Le soleil, la bonne humeur et la convivialité ont été de mise toute la journée : l’année est lancée dans une super dynamique, nous vous souhaitons de vivre une vie d’équipe aussi riche que l’a été cette journée de rentrée !
    Un grand merci à la paroisse de Surgères de nous avoir accueillis, à Christian et Marie-Clotilde d’avoir ouvert les portes du Fief pour nous, merci aux scouts qui ont permis aux parents d’être plus disponibles, et merci à chacun d’être venu apporter sa pierre pour que cette journée soit belle !

    Nous vous souhaitons une très belle année, et rendez-vous pour la journée de secteur en fin d’année !
  • Suivez les aventures des END à Fatima !


    Le rassemblement des équipes à Fatima approche et vous n'allez pas pouvoir vous y rendre ?

    Pas de panique ! En suivant le lien ci-dessous vous pouurez vous y rendre à la vitesse de la lumière (cette vitesse peut varier en fonction de la qualité de votre connexion internet)

    A bientôt à Fatima !

    Même à distance ce rassemblement vous concerne aussi !
    • Suivez l’universalité du mouvement...
    •  Suivez la célébration du sacrement de mariage...
    • Suivez la préparation des orientations futures des Équipes Notre-Dame...
    • Suivez les informations quotidiennes à voir, à lire, à entendre...
    •  Accompagnez vos délégués par la prière...
      Suivez chaque jour le blog fait pour vous :
    > https://rassemblementfatima2018.fr
  • [IMPORTANT] Orientation d’année 2018-2019 et autres informations Mouvement / Secteur


    Bonsoir à tous, 

    La super région nous écrits !!

    C'est à lire attentivement, on y trouve de nombreuses informations, des dates de WE dont les rendez vous sont à prendres, des changements de postes et les orientations pour l'année 2018-2019 !

    Bonne lecture à tous !
  • Et nos nouveaux responsables de secteur sont ....

    Sont... 

    Vincent et Laurence Courtois qui débuteront leur mandat de 3 ans à compter de Septembre 2018 !!!

    Félicitation pour votre engagement !
  • Retraite de secteur La Rochelle et Saintes - Chaillé les Marais - 8/9 Avril 2018

    Bonjour à tous,

    Vous trouverez ici le lien vers les photos prises et les conférences entendues lors de la retraite de secteur qui s'est déroulé les 8 et 9 Avril 2018 à Chaillé les Marais.

    Pour y accéder, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous et de profiter du contenu !

    https://drive.google.com/open?id=1aXaASxLyjG1hjk-XqKWhEFXDSrjm61tp

    Je vous souhaite une très bonne écoute !
L'agenda du secteur
  • 09/06/2024 - Journée de rentrée

    La journée de rentrée aura lieu le dimanche 22 septembre sur Royan.  Ce sera l'occasion de tous vous retrouver et d'accueillir les nouveaux responsables de secteur: Maryse et Jean-Claude. Pour notre par nous serons en union de prière de La Réunion nous sommes mutés pour 2 ans.


Contacter le secteur