< Retour

Point Concret d'Effort 2022-2023

Publié le 20/09/2022

La rentrée est là, bien présente, avec tout ce qu’elle implique en organisation, sollicitation, administration, et bien d’autres préoccupations qui repoussent très loin l’idée de se mettre en retrait, de prendre un temps privilégié avec Dieu, un temps pour vous, pour votre couple, pour votre foi.

Le père Caffarel disait à ce propos : " De temps en temps, notre foi s’affaiblit et c’est par l’effet de la Parole de Dieu qu’elle s’éveille, se fortifie et, de nouveau, acquière vie. C’est dans la retraite qu’il devient possible de nous ouvrir, nous-mêmes, au Souffle de la Parole de Dieu. " (Lettre mensuelle des Equipes Notre-Dame, février 1960).

Cette foi qui s’affaiblit, il la compare à une « anémie spirituelle » dans son éditorial de la Lettre d’octobre 1969 🌐. Sans doute savez-vous que l’anémie, dans le domaine médical, est un manque d’hémoglobine, substance qui permet aux globules rouges présents dans le sang de véhiculer l’oxygène à tous les organes du corps. L’anémie spirituelle serait donc la cause d’une foi à bout de souffle, qui manque d’oxygène et nous en serions tous régulièrement touchés. 

Mais, le père Caffarel a un remède à cela : le « Souffle de la Parole de Dieu » reçu lors de la… retraite ! Non pas celle que l’on obtient après une longue période d’activité professionnelle, mais celle qui va fortifier notre foi en Dieu, la retraite spirituelle, Point Concret d’Effort de notre année 2022-2023. 

S’ouvrir au « Souffle de la Parole de Dieu » à travers une retraite spirituelle, c’est s’ouvrir au monde car Dieu nous a tout donné, tout dit, tout révélé, tout manifesté. 

Alors comment faire cette année pour que ce Point Concret d’Effort soit honoré afin que la Parole de Dieu nous vivifie ?

Tout comme les multiples rendez-vous pris en ce début d’année, il vous faut également prendre rendez-vous pour cette respiration spirituelle. 

Il est indiqué dans la mise à jour pratique de 1977 de la Charte des Equipes Notre-Dame qu’il faut « Se remettre chaque année en face du Seigneur pour faire le point au cours d'une retraite d'une durée d'au moins 48 heures, vécue si possible en foyer. ». 

48h, sur une année, ce n’est pas grand-chose alors, à vos agendas ! Et surtout ne réfléchissez pas trop car vous risqueriez d’être envahis par de multiples pensées qui pourraient vous arrêter : l’envie de rester tranquille le week-end, la garde des enfants, les sorties du samedi soir, les ballades en famille ou entre amis, votre activité sportive, votre grosse réunion de travail à préparer ou encore la flemme de chercher LA retraite qui vous corresponde le mieux. Mais ces raisons de repousser ou de ne pas faire de retraite sont-elles justes, ou est-ce un mauvais prétexte ? 

Au commencement, Dieu se mit en retrait : il chôma le septième jour, le bénit et le sanctifia (Gn 2 : 1-3). Prenons exemple en se donnant du temps après tout le travail accompli et avant celui qu’il reste à accomplir car il est important de faire état de toute chose à la lumière de la Parole de Dieu.

La question que vous devez alors vous poser après avoir pris date, c’est : de quoi ai-je besoin en ce moment ? De silence, d’enseignement, de partage avec d’autres chrétiens, de conseil, d’une bonne confession, d’un cœur à cœur avec Jésus, de chant méditatif, de louange ou encore de marcher en pèlerinage ?

Pour vous aider vous pouvez échanger avec votre conjoint sur vos désirs, vos besoins. Vous pouvez également demander conseil à votre conseiller spirituel sur un lieu qui pourrait vous correspondre.

Massabielle, la maison du couple, la maison des équipiers a bien des propositions🌐 qui pourraient répondre à ce que vous recherchez, mais il y a également d’autres lieux🌐 permettant le ressourcement et l’écoute de la Parole de Dieu, d’autres lieux qui sortiront de votre quotidien pour vous permettre d’entrer en intimité silencieuse avec le Seigneur.

La retraite spirituelle c’est un temps de richesses sur la profondeur de votre foi alors n’ayez pas peur et lancez-vous !

Et lorsqu’elle sera passée, partagez, témoignez, échangez sur ses bienfaits et sur cette foi qui aura grandi en vous.