HERAULT

L'actualité du secteur
  • ASSOMPTION

    Une méditation de saint Bernard de Clairvaux pour la fête de l'Assomption.

    O Femme admirable, unique,
    par qui, en Jésus Christ, tout est renouvelé,
    le démon foulé aux pieds, les hommes sauvés,
    femme pleine de grâce surabondante de grâce du trop plein de cette plénitude,

    Vierge bénie au-dessus de tout, par votre bénédiction,
    toute la nature est bénie,
    et non seulement la création par son Créateur,
    mais Celui-ci, à son tour, par sa créature. 

    Vous qui êtes élevée au-dessus de tout,
    Vous si belle à voir, si aimable à contempler,
    si douce à aimer,
    ayez pitié de celui qui soupire après Vous !
    O Merveille de Dieu, je contemple Marie :
    rien n'est égal à elle ;
    rien, si ce n'est Dieu, n'est plus grand qu'elle.

    Dieu a donné à Marie son Fils Lui-même,
    Celui que seul, égal à Lui,
    Il engendre de son Cœur,
    comme S'aimant Lui-même.
    De Marie, Dieu S'est fait un Fils,
    non un autre Fils que le sien,
    mais le même,
    Fils de Dieu et Fils de Marie.

    Merveille de Dieu ! Tout a été créé par Dieu,
    et Dieu est né de Marie !
    Dieu qui a tout fait S'est fait Lui-même de Marie ;
    ainsi a-t-Il refait tout ce qu'Il avait créé.
    Celui qui pu faire tout de rien n'a pas voulu,
    refaire sans Marie,
    ce qui avait été souillé par le péché.
    Dieu est donc le Père de tout ce qui a été créé,
    et Marie la Mère de ce qui est recréé.

    O Marie, vraiment le Seigneur est avec Vous,
    Lui qui a fait que tous Vous devraient tant, et d'accord avec Lui !

    Sainte et belle fête de l'Assomption, l'équipe de secteur

    Sermon de saint Bernard (1090-1153) sur l'Assomption, publié sur Croire.com en juillet 2003

  • PLAISIRS DE VACANCES

    Dans cette période spéciale des vacances d'été, si nous nous métions à l'unisson du climat?

    Réchauffer notre couple à la chaleur de la prère conjugale!

    "C'est vrai, la prière conjugale est le temps fort du sacrement de mariage. Les chrétiens mariés se demandent parfois comment puiser aux grâces de leur sacrement. La Pénitence, l'Eucharistie, ils savent ce qu'il faut faire pour recourir à leur grâce propre, mais le mariage ? Il ne faut pas hésiter à leur répondre que la prière conjugale est un moyen privilégié pour tirer du sacrement de mariage les grâces qu'il tient en réserve pour les époux.

    Si tous les foyers chrétiens étaient convaincus de l'importance de la prière conjugale ; si, dans tous ces foyers, la prière conjugale était vivante, il y aurait dans le monde un prodigieux accroissement de joie, d'amour et de grâce."

    Prenons quotidiennement du temps pour louer Dieu en couple .

    Nous vous souhaitons un été plein de belles rencontres pour partager la Joie, l'Amour et les Grâces que nous aurons recus

    Thierry et Marie-Françoise

  • Diocèse de Montpellier : des informations à glaner sur le site
L'agenda du secteur

Aucune actualité.


Contacter le secteur